Mais concrètement, ça sert à quoi ?


De la formalisation des concepts à la visualisation d'un processus

La conceptualisation et la visualisation d'un environnement, d'un procédé technique, d'un ensemble de tâches, peuvent s'apparenter à une formule chimique, un arbre généalogique, une suite logique d'ADN, un circuit neuronal !

Une réponse à des besoins variés

  • L’atténuation de points de friction

  • La nécessité de déléguer des tâches :

  • avoir un fond sur lequel se reposer pour une meilleure autonomie des "apprenants"

  • gérer le turnover

  • L'identification des parcours et la création de passerelles pour faciliter les échanges

  • L’encadrement de la transmission des bonnes pratiques (charte de qualité)

  • La gestion du contenu, la structuration des moteurs de recherche

Au service de l'existant et de l'innovation

  • Une aide à la réflexion, à la prise de décision

  • De la perception des étapes manquantes, des personnes-ressources

  • Vers un (possible) raccourcissement des circuits

  • Et pourquoi pas, vers l'émergence d'une innovation dérivée ?

Une méthode modulable/modulaire/personnalisable

  • Elle s'applique à tous les secteurs d'activité.

  • Il ne s'agit pas forcément de monter une usine à gaz !

  • La solution doit être adaptée au contexte : problèmes identifiés, taille de la structure concernée, priorités, moyens à disposition...

  • Elle peut s'étaler dans le temps.

Les bénéfices

  • Obtenir un état des lieux d'un système, d'une organisation / une photographie à un instant T

  • Centraliser l'information via un dépositaire réputé neutre

  • Repérer les savoirs et compétences / les savoirs et savoir-faire

  • Améliorer la formation/l'apprentissage (learning), identifier les compétences existantes et manquantes, favoriser leur mise en relation avec les parcours de carrière

  • Replacer l'humain au cœur des processus (appropriation volontaire et non subie, valorisation)

  • Reconnaître l'existence d'une communauté, autour de concepts, de traits de langage, de pratiques de travail (cf. autour d'un même logiciel par exemple)

  • Encourager et accompagner le désir d’apprendre et de s’aventurer hors de sa zone de confort, contribuer au développement personnel

  • Relier l'esprit et le geste (une jolie expression de Natacha Polony)

  • Disposer :

  • d’un travail de fond toujours disponible et actualisable

  • d'une documentation des tâches et des process, en complément des manuels d'utilisation logiciels/matériels plus classiques (existants ou à réaliser conjointement)

  • de contenus de référence pour la communication interne et externe

Se servir de la terminologie comme "point d'entrée" dans un domaine pour agir, ensuite, comme "facilitateur" auprès d'un ou plusieurs publics cibles

Passer de la mémoire "vive" à la mémoire de stockage

Transmettre via des médias adaptés au domaine et aux publics

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • LinkedIn Social Icône

Communication éditoriale

Une réponse exigeante et créative à tous vos projets.

17, rue Fabre d'Eglantine
75012, Paris, France

cetchepare@62avenue.com

© 2017 par 62avenue

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • LinkedIn Social Icône